Tout sur l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Il y a un peu plus de 11 ans, 5 membres de la famille Dupont de Ligonnès étaient retrouvés morts, enterrés sous la terrasse de leur jardin : Agnès, la mère, ainsi que Thomas, Arthur, Anne et Benoît, les enfants. Cependant 1 corps manque à l’appel : celui du père de famille, Xavier Dupont de Ligonnès. Evaporé dans la nature 10 jours après la date estimée du dernier décès, cet homme est aujourd’hui la personne la plus recherchée de France, et surtout, la pièce manquante d’une enquête policière que des milliers de personnes tentent encore de résoudre. Si vous faites partie de ces détectives amateurs, qui rêvent de trouver un détail que personne n'a encore vu, vous êtes au bon endroit !


L’équipe Detective Box a tenté de réunir et d’organiser pour vous toutes les informations que nous pensons susceptibles d’intérêt. Après tout, avec 11 ans d'enquête, pas facile d'y voir clair ! Résumé du crime et de la vie de XDDL, mais surtout secrets familiaux que vous ne connaissiez pas, théories et zones d'ombre, on vous dit tout. Alors, prêt à vous plonger dans l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès  ?

Le crime : la tuerie de Nantes

La Famille Dupont de Ligonnès
La Famille Dupont de Ligonnès : e​​n partant de la gauche : Anne, Xavier, Benoît, Agnès, Arthur et Thomas

Les faits

En 3 jours, 5 meurtres ont été commis au 55 Boulevard Schuman, à Nantes.

  • Nuit du 3 au 4 avril 2011 : Agnès, Benoit, Anne et Arthur sont tués par balle dans leur sommeil
  • Nuit du 5 au 6 avril 2011 : Thomas est tué dans les mêmes circonstances

Autopsie

Victime 
Blessures
Substances
Agnès


2 balles dans la tête dont une dans la tempe gauche 
Citalopram (antidépresseur) dans le sang  
Arthur
2 balles dans le crâne 
Lormétazépam (somnifère) dans le sang et le foie 
Anne
2 balles dans la tête à bout portant 
Lormétazépam (somnifère) dans le sang et le foie 
Benoît
3 balles dans la tête et 2 dans le torse 
Lormétazépam (somnifère) dans le sang et le foie 
Thomas
1 balle dans la poitrine et 2 dans la tête 
Lormétazépam 

(somnifère) dans le sang et le foie 


L'arme du crime

L'arme était une carabine 22 long riffle. Dupont de Ligonnès l'a héritée de son père, Hubert de Ligonnès, 2 mois avant les faits. Il a acheté des munitions et un silencieux le 12 mars, soit un peu moins d'un mois avant le crime. La carabine n'a jamais été retrouvée.  

Les moments clés de l'affaire

La tuerie de Nantes

Pour les curieux, Le Figaro a publié la lettre que XDDL a envoyé aux proches de la famille le 8 avril. Vous pouvez la lire ici.  

La vie de Xavier Dupont de Ligonnès

Une enfance marquée par l'abandon

L’enfance de XDDL a été marquée par le départ de son père, Hubert de Ligonnès, lorsqu’il avait seulement 10 ans. Il est ainsi devenu le seul homme d’une famille ruinée, et ce à cause des dettes laissées par son père, et a rapidement pris le rôle de chef de famille. Certains pensent que cet abandon a certainement influencé la personnalité et les valeurs du jeune Xavier, créant ainsi la conviction suivante : un père de famille qui abandonne sa famille, par le départ ou le suicide, est soit un lâche, soit un égoïste. Sans oublier que la ruine de sa mère, Geneviève, a probablement également joué un rôle dans son obsession pour l’argent

Une famille pas comme les autres

La faillite n'a cependant pas duré. Dans les années 70, Geneviève fonde "l'Eglise de Philadelphie", un petit groupe de prière qui rassemble les caractéristiques d'une secte (déscolarisation des enfants, tenue imposée, interdictions diverses, régime alimentaire strict ...). Ainsi, il semblerait qu'après le départ d'Hubert de Ligonnès, elle ait assuré son train de vie en prélevant de l'argent à ses fidèles. Son groupement, basé sur le catholicisme traditionaliste et la dévotion à la vierge Marie, considère que l'Eglise a été envahie par le diable et que la fin du monde approche.


L'abbé Jean de la Villarmois, qui a eu connaissance de "l'Eglise de Philadelphie", avait donné un signalement, en 1995, en évoquant un "groupe sectaire manipulé par une personne malade", notamment en raison d'un événement particulier. En effet, la même année, prétendant avoir été informée de l'avénement imminent d'un nouveau monde, Geneviève a convoqué ses fidèles dans le château de l'un d'entre eux. Là, elle a demandé à tous les hommes d'avoir des rapports sexuels avec l'une de ses filles, Christine, 29 ans, afin de concevoir "le Sauveur". C'est après cet épisode que quelques fidèles ont décidé de s'éloigner du groupe, avant de finalement prévenir l'abbé.


Si XDDL n'était pas présent lors de cet épisode, il faut tout de même garder en mémoire qu'étant né en 1961 il passé son adolescence, années charnières dans la construction d'une personne, en contact avec cette secte. De plus, les enquêteurs ont découvert qu'en 2009, le groupe était toujours actif. Il semble que Dupont de Ligonnès avait d'ailleurs repris contact, comme le prouve sa présence sur le forum de "l'Eglise de Philadelphie", ainsi que les inquiétudes de sa femme, Agnès, qui en avait parlé à ses amies, en confiant qu'elle avait peur de sa belle-mère. 

Un homme ruiné

XDDL a vécu une grande partie de sa vie en appliquant le modèle de la pyramide de Ponzi. En d’autres termes, il était endetté auprès de l’URSAFF, de trois services de prêt à la consommation, de ses amis, et de sa famille. Afin de perpétuer ce système, il empruntait aux uns pour rembourser les autres, en faisant en sorte de satisfaire tout le monde.


C’est dans ce cadre qu’en février 2009, 2 ans avant le drame, XDDL renoue le contact avec Catherine V., une amie d’enfance et surtout, son premier amour. Ces retrouvailles se solderont, à terme, par un désastre pour le père de famille, qui finira endetté auprès d’elle, à hauteur de 50 000€. Mais comment cela est-il arrivé ?


Tout d’abord, quand XDDL revoit Catherine V., il découvre une femme cheffe d’entreprise et sans attache, qui a réussi sa vie, tandis que lui est un commercial qui enchaîne les échecs. Il entame avec elle une relation de quelques mois, durant laquelle ils mèneront grand train. Or, le père de famille n’en a pas vraiment les moyens. Plus tard, il finit par proposer à sa maîtresse d’investir dans son nouveau plan à succès, le « projet Crystal », et celle-ci accepte. Malheureusement, ces 50 000€, Xavier ne les investit pas dans son idée, mais s’en sert plutôt pour continuer à prendre du bon temps avec Catherine et pour rembourser les dettes qu’il a déjà accumulées. La somme fond rapidement, et en Octobre 2009, XDDL est obligé de révéler la vérité à Catherine : il a tout dépensé, mais pas dans le projet.


Après quelques mois de conflits, les choses s'accélèrent en Juillet 2010. Catherine veut son argent et il n'est plus question d'attendre. Le 5, Xavier reçoit un email de la part de son ancienne conquête. Elle l’avertit que le dossier a été transmis à un avocat, et mentionne, entre autres, les talents dont il a « une fois de plus » fait preuve dans « l’art de la tromperie et du mensonge ». C'est le 11 du même mois, en évoquant la situation désastreuse à ses deux meilleurs amis, Emmanuel Teneur et Michel Rétif, qu'une idée affreuse a commencé à germer dans l'esprit de Xavier Dupont de Ligonnès. Le mail comporte les mots suivants :

« Je serai donc, fin août-début septembre, au pied du mur avec une décision définitive à prendre : suicide seul ou suicide collectif. »

Personnalité et hypothèses

  • Contrôle compulsif

Xavier Dupont de Ligonnès était aussi un contrôleur compulsif, comme en témoigne son aventure avec sa femme et son meilleur ami, Michel Rétif. En 2006, il découvre que ses deux proches partagent une liaison "à distance". Autrement dit, ils ne sont jamais passés à l'acte mais ont entretenu des échanges sms et vidéos. La réaction du père de famille est des plus originales : il propose à Rétif de "partager" sa femme et ce dernier accepte. Dès lors, il ordonne d'être mis en copie de tous les sms et mails échangés entre Agnès et Michel et envoie lui-même des mails, résumant chaque soirée (avantages et inconvénients de la relation, performances, positions sexuelles réalisées ...). Un courriel, intitulé "taille", sort du lot. En effet, XDDL y détaille une méthode pour bien évaluer la taille d'un pénis et se mentionne à la troisième personne, en vantant une taille très au-dessus de la moyenne mondiale. 


  • Obsession pour l'argent

Les enquêteurs ont mis en lumière un autre trait de personnalité caractéristique : une obsession pour l'argent. Les investigations ont révélé que XDDL tenait à jour un document, sur son ordinateur, détaillant la somme que ses enfants lui ont coutée depuis leur naissance. En exhumant les données, qui avait été préalablement effacées sur l'ordinateur du suspect, on découvre ainsi qu'Arthur représentait une dépense de 100 600€, Thomas de 80 800€, Anne de 63 000€ et Benoît de 38 300€. 


  • Père de famille désespéré ...

Le fameux mail du 11 Juillet corrobore la théorie qui suppose que XDDL était simplement un homme noyé dans ses dettes, qui a préféré disparaître et emmener sa famille avec lui, plutôt que de la laisser en difficulté. Les événements de son enfance (départ de son père, ruine de sa mère) appuient aussi cette théorie. De plus, les corps ont été enterrés avec soin, comme le montre certains éléments laissant penser à une sorte de cérémonie funéraires pour aider les victimes à partir en paix. On note entre autre la présence d’objets religieux (chapelets, croix, statuettes de la vierge, etc …) et d’autres outils, tels qu’un briquet, des bougies, une fiole d’alcool fort … De plus, tous les voisins décrivaient Xavier Dupont de Ligonnès comme un homme prêt à tout pour ses enfants, une personne intègre et fière des siens. Mais après tout, entre la nature profonde d'un homme et ce que les autres pensent de lui, il y a parfois un immense écart ...  


  • ... ou génie du crime ? 

Voilà pourquoi d’autres supposent que XDDL était en réalité un homme froid, calculateur et surtout manipulateur, comme l’évoque, entre autre, le mail de Catherine V. Ainsi, souhaitant échapper à ses dettes et construire une nouvelle vie, il aurait tué sa famille pour repartir à 0. Pour corroborer cette hypothèse, on peut évoquer un conflit ayant eu lieu entre Agnès et lui. A la mort de ses parents, sa femme a hérité d’une somme de 350 000€, argent qu’elle a dépensé petit à petit en accordant des prêts à son mari, afin de financer les projets de ce dernier. Lors de l’été 2015, Dupont de Ligonnès demanda à sa femme ce qui restait de l’héritage mais Agnès refusa. A la suite de cet incident, il quitte le domicile familiale durant 3 mois, période durant laquelle sa femme perdra presque 20 kilos, notamment en raison de la pression constante qu’il exerce sur elle. En effet, XDDL ne se contente pas de lui envoyer des dizaines d’e-mails, il écrit également une lettre de 6 pages à leurs proches et à leurs amis. Là, il critique le choix de sa femme, un choix « stupide », « ridicule », « extrême, « naît d’un blocage psychologique incompréhensible », tandis que le sien est tout simplement « normal ».


Après 3 mois, Dupont de Ligonnès rentre chez lui, et écrit une nouvelle lettre ouverte avec Agnès afin «  de tenter d’effacer l’image négative qu’elle a pu donner de lui et à laquelle ils ont cru bien volontiers ». Dans le paragraphe qui lui est attribué, Agnès « regrette de lui (Xavier) avoir mis des bâtons dans les roues » et justifie son comportement par l’influence de « mauvaises amies ». Elle écrit également « Xavier n’a jamais vécu à mes crochets comme un croqueur d’héritage ». 


Difficile donc d'affirmer avec certitude que Xavier Dupont de Ligonnès était un homme désespéré ou alors un homme prêt à tout pour arriver à ses fins.

La cavale

Le mystère principal de l'affaire Dupont de Ligonnès réside dans une seule question : Où est-il aujourd'hui ? Est-il mort ? S'est-il suicidé ? Est-il toujours en cavale ? Si oui, où ? A l'étranger peut-être, ou alors en France ... et s'il était prêt de chez vous ... ? 


Ce qui est connu avec certitude, c'est son trajet entre le 10 et le 15 Avril, que nous avons résumé. Passée cette période, il ne reste que des théories pour savoir où est Xavier Dupont de Ligonnès. 

La cavale de XDDL
La cavale de XDDL

Théorie n°1 : un suicide caché

Certains pensent que le père de famille s'est suicidé. Il est vrai que la moitié de l'équipe des enquêteurs de Nantes soutient cette théorie et, après tout, XDDL en avait parlé à ses amis Emmanuel et Michel : "suicide seul, ou suicide collectif". Cependant où peut-il bien être ? Peut-être que son corps repose dans une cavité autour de Roquebrunes-sur-Argens. Pour la petite histoire, une voyante dit aussi avoir eu une vision du suicide du suspect, qui se serait caché sous une pierre tombale, dans un cimetière en partie abandonné, avant de se tirer une balle. Quoiqu'il en soit, XDDL aurait cherché un lieu caché, qu'il aurait choisi pour que la découverte de sa dépouille ne choque pas sa famille si catholique, et déjà ébranlée par le quintuple meurtre. 


Cependant, après une cavale si méthodique de 5 jours, pourquoi se suicider ? La question est légitime, sans oublier que le corps n'a jamais été retrouvé, alors que les enquêteurs ont passé la région du Var au peigne fin, au point de fouiller un monastère ! 

Théorie n°2 : un massacre pour une nouvelle vie

Quelques éléments peuvent laisser penser que XDDL n'avait pas prévu de se suicider et ne l'a pas fait. On peut déjà s'interroger sur un point : pourquoi passer une semaine dans de bons hôtels si on a des regrets et qu'on projette de mettre fin à ses jours ? On sait aussi que les enquêteurs on retrouvé, au 55 Boulevard Schuman, une carte avec des lieux marqués d'une croix, d'autres surlignés et 4 villes numérotées : 1) La Rochelle, 2) Nice, 3) Pau et Tarbes, 4) Perpignan. Serait-ce le plan d'une cavale méthodiquement préparée ? nul ne le sait. De plus, il est possible que l'homme ait été aperçu, le 26 avril 2011, à Lançon-Provence, dans une station service. Les enquêteurs n'ayant pas retrouvé sa trace, le signalement ne peut être certifié, mais l'individu est la copie conforme de XDDL et la caissière a remarqué qu'il avait une dent en moins, information qui n'avait jamais été révélée à la presse ...  

Théorie n°3 : une vie cachée à l'étranger

Comme beaucoup le savent, XDDL avait annoncé un départ surprise à l'étranger pour expliquer la disparition soudaine de la famille à leurs proches. La thèse d'une nouvelle vie aux Etats-Unis, dans le cadre du programme des témoins protégés, a été démentie par le gouvernement américains, mais on peut tout de même penser que XDDL est dans un autre pays. 


Il y a, entre autres, cette lettre envoyée à Emmanuel Teneur après le crime, où l'on peut lire « Reste là jusqu'à mon retour : j'ai besoin de toi », ou encore cet autre message, adressé à Michel Rétif, “Je penserai bien à toi là-bas... (pas le droit de te dire où, mais tu y es passé avec moi... en Novembre 90... indice à creuser... LOL).”, or, à cette période, les deux amis étaient aux Etats-Unis. La piste d'une fuite en Asie, plus précisément aux Philippines, n'a également jamais été refermée, bien que jamais étayée non plus. On sait simplement que XDDL y a voyagé plusieurs fois, et qu'il a envoyé des mandats à un prêtre nommé Joven Soliman ... En tout cas, il faut garder à l'esprit que Dupont de Ligonnès a eu plusieurs mois pour préparer sa cavale et que les frontières françaises pouvaient être facilement traversées (Espagne, Italie, Suisse ...). Il peut donc être partout.  

Les mystères non résolus

Ne vous inquiétez pas, chaque box contient ses propres mini-objectifs qui vous permettront de faire avancer l’enquête globale tous les mois. 

Question n°1 : XDDL a-t-il eu des complices ?

Vous l'avez peut-être déjà lu quelque part, mais la question reste incontournable. Les meurtres en eux-mêmes ont pu être accomplis par un seul homme, mais on ne peut pas l'affirmer en ce qui concerne la dissimulation des corps. En effet, creuser sous la terrasse du 55 Boulevard Schuman signifiait travailler dans un espace haut de 1m20, sachant qu'environ 2,5m3 de terre ont été déplacés, le travail semble titanesque, sans oublier que Dupont de Ligonnès n'a eut que 4 jours pour le faire, en plus des déménagement des appartements de ses fils, et qu'il avait des problèmes de dos et d'épaule.


A gauche Emmanuel Teneur, au milieu XDDL et à droite Michel Rétif
A gauche Emmanuel Teneur, au milieu XDDL et à droite Michel Rétif​​

Vous l'avez peut-être déjà lu quelque part, mais la question reste incontournable. Les meurtres en eux-mêmes ont pu être accomplis par un seul homme, mais on ne peut pas l'affirmer en ce qui concerne la dissimulation des corps. En effet, creuser sous la terrasse du 55 Boulevard Schuman signifiait travailler dans un espace haut de 1m20, sachant qu'environ 2,5m3 de terre ont été déplacés, le travail semble titanesque, sans oublier que Dupont de Ligonnès n'a eut que 4 jours pour le faire, en plus des déménagement des appartements de ses fils, et qu'il avait des problèmes de dos et d'épaule


  • Ses amis ?

Ses deux meilleurs amis, Emmanuel Teneur et Michel Rétif aurait-il pu l'aider ? Après tout, ils étaient les seuls à qui XDDL avait mentionné ses problèmes d'argent et ces derniers n'avaient d'ailleurs jamais hésité à lui en prêter. Aurait-il pu aller plus loin dans leur soutien ? En tout cas tous les enquêteurs ont remarqué leur dévotion totale au père de famille. On sait aussi que lors de sa cavale, du 10 au 15 avril, Michel Rétif a entamé un voyage pour aller voir sa fille et que son itinéraires a été très similaires à celui de son ami. Enfin, pour réussir une cavale, il faut généralement un complice ou de l'argent, mais aucune caisse noire ayant pu financé la fuite n'a jamais été découverte. Malheureusement, deux des complices les plus probables ont disparu : Michel Rétif s'est suicidé en Mars 2018 et Emmanuel Teneur est mort d'une crise cardiaque en janvier 2019.


  • Sa famille ?

Il reste encore Geneviève et Christine, la mère et la soeur de Dupont de Ligonnès, qui n'ont jamais cru en sa culpabilité. On peut d'ailleurs mentionner quelques faits troublants à leur sujet. Christine a, par exemple, attendu 1 mois et demi avant de transmettre aux enquêteurs un message que son frère lui avait laissé, quand à sa mère, elle aurait tenté de récupérer un mystérieux colis adressé à son fils. Colis que les policiers n'ont jamais retrouvé. On sait aussi que Geneviève a envoyé à une missive à "l'Eglise de Philadelphie", le 25 Juillet, soit 10 jours après la dernière apparition de son fil, où il était écrit que "Agnès et les enfants se portent bien et s'adaptent bien à leur nouvelle vie. [...] il pense aussi souvent à sa petite maman qu’il aime tendrement, sans oublier Bm son sauveur !". "Bm" faisant probablement référence à Bertram de Verdun, le mari de Christine, et donc beau-frère de Dupont de Ligonnès. Dans l'ensemble, c'est en réalité tout le groupe de "l'Eglise de Philadelphie" qui a pu apporter une aide à Dupont de Ligonnès, mais les secrets de la secte resteront probablement bien enfouis ... 


Il reste un chose à préciser : la famille de XDDL a continuellement accès aux dossiers et aux avancées de la police, et ce en tant que famille des victimes, bien qu'elle soit aussi la famille du suspect numéro 1. Elle a donc un coup d'avance sur n'importe quelles actions des enquêteurs.

Question n°2 : XDDL s'est-il inspiré de John List ?

John List et sa famille
John List et sa famille​​

Avez-vous déjà entendu parler de John List ? Ce père de famille américain a été l'auteur du quintuple meurtre de l'ensemble des membres de sa famille en 1971. Mais ce n'est pas tout : après avoir méthodiquement exécuté ses proches, il a disparu pendant 18 ans ... ça ne vous rappelle rien ? Tout comme Xavier Dupont de Ligonnès, List a été élevé par sa mère dans un cadre religieux strict, à l'âge adulte, il était lui aussi en échec professionnel, criblé de dette, et n'en avait parlé à personne. Il a finalement été retrouvé le 1 Juin 1889, après avoir refait sa vie sous une nouvelle identité, celle de Robert Clark. Or, à cette date, XDDL était aux Etats-Unis et le retentissement de l'affaire fût tel qu'il n'y a quasiment aucune chance pour qu'il n'en ait pas entendu parler !


Auditionné par les enquêteurs, il avait justifié ses crimes en expliquant , « J’ai grandi avec l’idée que vous devriez subvenir aux besoins de votre famille et pour ce faire, vous deviez réussir dans le travail » et en ajoutant, « J’étais convaincu que si vous vous tuez vous-même, vous n’irez pas au paradis ».


Impossible d'affirmer que XDDL s'est bien inspiré de ce drame pour construire son crime, mais décidément, les ressemblances sont troublantes ... 

Question n°3 : XDDL a-t-il fait passer un message aux enquêteurs ?

Lors du séjour du père de famille à l'hôtel Formule 1, un passage des enregistrements de la vidéo surveillance retient l'attention des enquêteurs. On y voit Xavier Dupont de Ligonnès regarder rapidement la caméra de surveillance avec un livre à la main. Il s'agit du roman Glacé, de Bernard Minier. Les policiers ont lu l'ouvrage et ont retenu des détails troublants. Tout d'abord, le directeur de l'hôpital psychiatrique s'appelle Docteur Xavier, mais surtout, les enquêteurs ont remarqué des similitudes entre le tueur en série et l'homme qu'ils recherchent. Il s'agit d'un “manipulateur, sociopathe et intelligent”, qui s'appliquait à "faire disparaître les cadavres", sans oublier l'épilogue du livre : "la mort éteint le crime" ... Alors, message ou coïncidence ?  

Bernard Minier Glacé

Nous arrivons à la fin de cet article, on espère qu'il vous a intéressé ! De notre côté, on a vraiment aimé se plonger dans l'affaire et échanger nos hypothèses sur les scénarios possibles. Quoiqu'il en soit, la vie de XDDL n'a pas été un long fleuve tranquille, entre abandon, secte, échec professionnel, libertinage, faillite, etc. Toute l'équipe est d'accord pour dire qu'il est sûrement l'auteur du quintuple meurtre et que le suicide est peu probable. Par contre impossible de se mettre d'accord sur ses véritables motivations, ou sur son lien avec John List. Nous pensons aussi qu'il a eu des complices ... on mise sur "l'Eglise de Philadelphie", et vous ? 


Malheureusement, la grande majorité des traces laissées par le suspect ont aujourd'hui disparu. Il y a donc peu de chance de le retrouver, même si rien ne dit que c'est impossible. Mais ne soyez pas déçu ! Si vous voulez attraper un dangereux meurtrier en seulement quelques jours, on a ce qu'il vous faut avec l'enquête Detective Box, alors n'attendez plus pour vous lancer dans votre propre chasse à l'assassin ! Certes, vos investigations ne dureront pas 11 ans, mais on vous garantit une enquête tout aussi passionnante. 


Si vous voulez en apprendre plus on vous conseille les magazines N°136 et N°137 de Society, qui nous ont beaucoup intéressés ! Vous pourrez les trouver en vente sur ebay, ou chercher sur le net. Pour avoir des informations très précises, il y a aussi le blog créé par Christine, la soeur de Xavier Dupont de Ligonnès, ici


Attention, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un site qui a pour but de prouver l'innocence du père de famille, certains propos peuvent donc être exagérés. 


Il ne vous reste plus qu'à scruter vos voisins, vos collègues, voire même vos amis ... Et si vous connaissiez, sans même le savoir, Xavier Dupont de Ligonnès ?  

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés